Joseph Peyré est un écrivain français, né le 13 mars 1892 à Aydie (Pyrénées-Atlantiques), mort le 26 décembre 19681 à Cannes (Alpes-Maritimes). Plusieurs de ses ouvrages ont été récompensés par un prix.

Aydie, village natal de Peyré, fait partie du canton de Garlin ; le collège de Garlin porte son nom, ainsi qu’une rue à Lembeye (canton voisin) et une autre à Aire-sur-l'Adour (Landes). À Pau, une rue lui est dédiée, et une salle porte également son nom au Palais Beaumont. À Beauvallon (commune de Grimaud), près de Sainte-Maxime, une « place Joseph-Peyré » est proche de la « Palombière provençale" dont il fit sa résidence principale en 1941.

Grâce à un don important de documents fait à la ville de Pau par sa veuve, un « fonds Joseph Peyré » est constitué et, aujourd'hui, accessible à la médiathèque intercommunale « André-Labarrère », de Pau.

Il est ici photographié en 1936 par Jean Roubier en compagnie de Maxence van der Meersch et de Francis Carco.